Mes engagements au sein de la majorité présidentielle

Le projet de La République En Marche a été construit avec plus de 30 000 Françaises et Français de tous milieux sociaux, de tous âges, dans tous les territoires de France, au cours de 3 000 ateliers au sein des comités locaux du mouvement. Ils ont alimenté le travail des centaines d’experts qui ont donné de leur temps et de leur expérience.

« Pour renouer avec l’esprit de conquête français, je veux passer un contrat avec la Nation, un contrat de droits, de devoirs et de responsabilités » - Emmanuel Macron

EDUCATION ET FORMATION

Pour une école qui garantisse la réussite de tous et l’excellence de chacun.

  • Nous diviserons par 2 les effectifs des classes de CP et de CE1 dans les « zones prioritaires » de Loos et Lille, des postes d’enseignants seront ainsi créés (12 000 au niveau national)
  • Nous n’affecterons plus aucun professeur (hors choix motivé) en zone prioritaire pendant ses 3 premières années d’enseignement : les enseignants les plus expérimentés doivent être affectés aux zones les plus difficiles et mieux valorisés : ils recevront une prime annuelle supplémentaire de 3 000€ nets.
  • Nous ferons de l’école primaire la priorité pour que tous les élèves sachent lire, écrire et compter en arrivant en 6ème.
  • Nous favoriserons un lien de confiance renouvelé par une place plus grande donnée à l’échange avec les parents.
  • Pour le collège, nous proposerons à tous : un accès aux classes bilangues, un accompagnement après la classe, les études dirigées après la classe.
  • Nous laisserons aux universités l’autonomie nécessaire pour proposer des formations adaptées aux besoins du territoire.

LOGEMENT

Le logement est au cœur de l’accès à l’emploi, au cœur du défi environnemental, au cœur, surtout, de la fracture sociale et territoriale qui menace notre société.

  • Construire plus de logements là où c’est nécessaire : nous définirons des zones où la construction de logements est une priorité absolue. Nous maintiendrons la loi SRU (Loi Solidarité et Renouvellement Urbain) qui a accéléré l’accroissement de la construction de logements sociaux depuis 16 ans.
  • Nous ferons la transparence sur l’attribution des logements sociaux.
  • Nous construirons 80 000 logements pour les jeunes : 60 000 logements pour les étudiants et 20 000 logements pour les jeunes actifs.
  • Nous mobiliserons les bailleurs sociaux pour créer au sein du parc social des « logements jeunes » (objectif : 30 000 supplémentaires). Ces logements seront accessibles sans dépôt de garantie, sans demande de caution et pour un bail non renouvelable.
  • Nous créerons un bail « mobilité professionnelle » pour répondre aux besoins des actifs en mobilité temporaire (formation, période d’essai, stage).
  • Nous proposerons un audit gratuit à tous les propriétaires occupants en situation de précarité énergétique.
  • Nous viserons la rénovation de la moitié des logements-passoires dès 2022, afin de diminuer les émissions de CO2 et de faire baisser les charges des ménages. Les « passoires énergétiques » seront interdites de location à compter de 2025.

SECURITE

La délinquance du quotidien gâche la vie de ceux qui la subissent. Seul un modèle de police renouvelé, proche du terrain et présent partout sur le territoire, permettra de réduire la délinquance et d’améliorer les relations avec la population.

  • Nous créerons une police de sécurité quotidienne pour renseigner, prévenir et intervenir sans délai au plus près de la population.
  • Nous recruterons ainsi 10 000 policiers et gendarmes supplémentaires en 5 Nous intégrerons davantage les forces de sécurité.
  • L’échelon du quartier doit être préféré à celui de la commune. Nous susciterons des partenariats locaux innovants entre policiers et habitants.
  • Toutes les incivilités et les petites infractions seront punies d’amendes immédiates et dissuasives.
  • Nous favoriserons l’éloignement des auteurs de violence avec de nouvelles modalités d’intervention ponctuelles reconnues aux policiers. Nous leur permettrons, sous le contrôle d’un juge, d’interdire à un individu générateur de troubles la fréquentation d’un lieu durant un certain temps.
  • Nous renforcerons, moderniserons et adapterons notre stratégie de sécurité intérieure, notamment en réorganisant le renseignement.

TRAVAIL

Notre projet est celui de la société du travail. Car c’est en travaillant que l’on peut vivre décemment, éduquer ses enfants, profiter de l’existence, apprendre, tisser des liens avec les autres. C’est aussi le travail qui permet de sortir de sa condition et de se faire une place dans la société.

  • Nous investirons 15 milliards d’euros dans la formation professionnelle pour former 1 million de chômeurs de longue durée et 1 million de jeunes en 5 ans : notre objectif réduire le chômage d’un tiers.
  • Nous investirons pour l’emploi dans les quartiers prioritaires et lutterons contre le chômage des jeunes avec une prime pour les entreprises de 15 000 Euros sur 3 ans pour chaque CDI et 5000 Euros pour les CDD.
  • Nous mettrons en place une assurance chômage pour tous (salariés, agriculteurs, artisans, commerçants,…).Nous ouvrirons les droits à l’assurance-chômage aux salariés qui démissionnent (une fois tous les 5 ans). La contrepartie de ces droits nouveaux sera un contrôle accru de la recherche d’emploi, pour lequel les moyens de Pôle Emploi seront renforcés et les sanctions rendues justes et crédibles.
  • Nous simplifierons la vie des entrepreneurs en réduisant les charges (0 charge au niveau du SMIC), en supprimant le RSI et en réduisant le taux d’IS jusqu’à la moyenne européenne de 25%.
  • Nous défendrons un Buy European Act permettant de réserver l’accès aux marchés publics européens aux entreprises qui localisent au moins la moitié de leur production en Europe.

POUVOIR D'ACHAT

Soutenir le pouvoir d’achat des classes moyennes et populaires.

  • Nous exonèrerons 4 Français sur 5 de la taxe d’habitation.
  • Nous proposons de revaloriser de 50% le montant moyen de la prime d’activité afin d’encourager le retour vers l’emploi et l’émancipation de tous par le travail, soit un gain annuel de près de 1000 Euros par an pour une personnes au SMIC.
  • Nous augmenterons le salaire net de chacun, en supprimant les cotisations chômage et maladie. Grâce à cette mesure, financée par une hausse de la CSG, tous les salariés verront leur salaire augmenter. Par exemple, si l’on gagne 1100 euros nets par mois, ce sera 250 euros nets supplémentaires par an.
  • Nous rétablirons les exonérations de cotisations sociales sur les heures supplémentaires.
  • Nous nous engageons à la prise en charge à 100% d’ici 2022 des dépenses liées aux lunettes, aux prothèses dentaires et prothèses auditives.
  • Nous créerons un système universel de retraites où un euro cotisé donne les mêmes droits, quel que soit le moment où il a été versé, quel que soit le statut de celui qui a cotisé.